fbpx

L’une des raisons du plébiscite associé au meuble en teck provient directement de son entretien : contrairement à la majorité des bois, il demande très peu de travail. Grâce à sa teneur en oléorésine, il est hydrophobe : dans la salle de bain, les traitements contre l’humidité deviennent accessoires.

Et d’une manière générale, l’imputrescibilité du teck conjuguée à sa robustesse permettent de conserver sa splendeur initiale pendant des années sans produits spécifiques. Malgré tout, si vous voulez prendre soin de votre mobilier et cultiver son côté raffiné, voici quelques conseils d’entretien utiles, simples et basés sur des mélanges naturels.

Comme tous vos meubles, les colonnes, étagères de rangement et autres commodes en teck retiennent de la poussière jour après jour. Pour la retirer, il vous suffit d’humidifier très légèrement un chiffon ou une éponge douce, puis de passer sans frotter. Les salissures viendront se coller automatiquement, et cela ne vous aura pris que quelques minutes… En revanche, évitez toujours les éponges abrasives ou les chiffons susceptibles de rayer la surface.

Le fixateur de bois, pour prévenir l’apparition des taches sur votre meuble en teck

 

Généralement, on utilise surtout le fixateur de bois pour les meubles d’extérieur en teck : il permet de conserver sa couleur initiale, qui peut tendre vers le gris avec l’exposition aux aléas météorologiques (dans une salle de bain, la couleur restera toujours semblable, même sans appliquer de traitement spécifique).

Toutefois, le fixateur joue aussi un rôle protecteur. Comme un film invisible posé sur votre mobilier, il empêche à toutes les agressions (produits d’entretien, cosmétiques, savons) de pénétrer dans le bois et de devenir plus difficiles à nettoyer ensuite.

 

Le savon de Marseille, un entretien doux, naturel et efficace pour votre meuble

 

Inutile de dépenser des sommes considérables pour l’entretien : un simple savon de Marseille retirera toutes les traces sur votre meuble en teck, et ceci la plupart du temps sans effort physique particulier. Nutritif, il va en plus renforcer l’éclat de la surface et la rendre encore plus résistante. N’hésitez pas à en mettre une petite quantité sur votre éponge ou chiffon doux à chaque passage.

 

Sel, vinaigre blanc, dentifrice, des produits de tous les jours pour réparer les petits accidents

 

Vous venez de renverser un produit gras (huile cosmétique, savon, lait) sur votre meuble en teck ? Aucune raison de paniquer, la simple combinaison entre le sel et le vinaigre blanc vous permettra d’oublier rapidement cette maladresse. Appliquez le sel sur la trace, laissez l’huile l’absorber et retirez le surplus. Puis, ajoutez un peu d’eau sur la tache et frottez-la avec un chiffon imbibé d’un mélange entre de l’eau chaude et un quart de vinaigre blanc.

En outre, si votre meuble en teck conserve quelques auréoles malgré sa résistance naturelle à l’eau, vous pouvez étaler du dentifrice sur la zone et laisser agir. Ensuite, en frottant doucement, vous retrouverez la splendeur initiale de votre teck.

 

Un entretien simple, peu chronophage et sans contrainte

 

Si les individus choisissant le teck pour meubler leur jardin doivent appliquer une huile chaque année afin de conserver sa couleur initiale, ce réflexe n’a aucun caractère obligatoire en intérieur (tout comme le fixateur de bois dont il a été question dans cet article !). Vous pouvez retrouver de l’huile de teck en magasin.

 

D’une manière générale, vos meubles en teck apporteront beaucoup de caractère et d’authenticité à votre salle de bain, comme tous les accessoires conçus avec des essences de bois massif. Mais en misant sur cette espèce tropicale aussi splendide que solide, vous vous assurez de gagner beaucoup de temps et d’énergie, puisque vous n’aurez qu’à vous contenter d’un travail de nettoyage simple, sans nécessité de cirer ou huiler.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser : ICI
Nous sommes également très actifs sur FACEBOOK : ICI

Meuble en teck